Initiatives conjointes

     

Collaboration CEPALC-OMT : Indicateurs macroéconomiques liés au tourisme international

Depuis l’édition 2011, le Compendium des statistiques du tourisme comporte une section 6 sur les indicateurs complémentaires, dont l’essentiel est formé par un groupe d’indicateurs macroéconomiques liés au tourisme international :
 

1. Rapport dépenses du tourisme récepteur / PIB
2. Rapport dépenses du tourisme émetteur / PIB
3. Rapport balance du tourisme (dépenses du tourisme récepteur moins dépenses du tourisme émetteur) / PIB
4. Ouverture touristique (dépenses du tourisme récepteur plus dépenses du tourisme émetteur / PIB)
5. Couverture touristique (rapport dépenses du tourisme récepteur / dépenses du tourisme émetteur)
6. Rapport dépenses du tourisme récepteur / exportations de biens
7. Rapport dépenses du tourisme récepteur / exportations de services
8. Rapport dépenses du tourisme récepteur / exportations de biens et de services
9. Rapport dépenses du tourisme récepteur / crédits du compte courant
10. Rapport dépenses du tourisme émetteur / importations de biens
11. Rapport dépenses du tourisme émetteur / importations de services
12. Rapport dépenses du tourisme émetteur / importations de biens et de services
13. Rapport dépenses du tourisme émetteur / débits du compte courant

La compilation des indicateurs est le fruit d’une collaboration entre la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) des Nations Unies et l’OMT. Les indicateurs sont calculés par la CEPALC à partir des statistiques de la balance des paiements et des statistiques financières internationales du Fonds monétaire international. L’ensemble de données qui en résulte regroupe un éventail sans équivalent de 14 indicateurs établis à intervalles annuels depuis 1980 pour un bon nombre de pays dans le monde (environ 130). Les mêmes variables sont disponibles sur une base trimestrielle depuis 2000 pour quelque 60 pays. Ces deux ensembles sont mis à jour deux fois par an.

Ces indicateurs, et d’autres indicateurs complémentaires, constituent un système préliminaire très simple d’évaluation de la contribution économique du tourisme à l’économie nationale. Ils sont précieux du fait qu’ils sont généralement disponibles dans la plupart des pays, que l’on peut les comparer sur le plan international et les rapprocher d’autres indicateurs économiques.

Il convient de signaler que l’ensemble de données OMT/CEPALC porte uniquement sur le tourisme récepteur et émetteur, pas sur le tourisme interne. Cela s’explique du fait que la balance des paiements, qui est un relevé comptable de toutes les transactions monétaires entre un pays et le reste du monde, ne prend pas en considération les activités (monétaires) des résidents (en l’occurrence, des visiteurs résidents) à l’intérieur du pays de référence. Des données factuelles en provenance d’autres sources (telles que les comptes satellite du tourisme) montrent que le tourisme interne représente une part importante du tourisme intérieur total de nombreux pays — il est parfois maintes fois supérieur au tourisme récepteur.

Il y a lieu de remarquer que le terme « dépenses » est utilisé de la même manière dans le tourisme récepteur et le tourisme émetteur pour indiquer la somme payée pour l’acquisition de biens et de services de consommation, mais aussi de biens de valeur, en vue de leur usage personnel ou pour les offrir, pour et durant des voyages touristiques. Les visiteurs étrangers dans le pays de référence réalisent des dépenses de tourisme récepteur (crédits dans la balance des paiements), tandis que les visiteurs résidents présents dans des pays étrangers réalisent des dépenses du tourisme émetteur (débits dans la balance des paiements).

Pour de plus amples informations sur ces indicateurs, prière de consulter les Notes méthodologiques de la base de données des statistiques du tourisme.

Autres initiatives conjointes