Métadonnées

Les métadonnées, que l’on appelle communément « les données derrière les données », fournissent des renseignements sur la couverture, la référence temporelle, la distribution et les autres caractéristiques générales de la source statistique à laquelle elles renvoient, ainsi que sur tout un ensemble de caractéristiques techniques concernant la méthodologie utilisée pour leur production.

Les métadonnées désignent les informations fournies sur différents aspects des données statistiques émanant des bureaux centraux de statistique et des autres composantes des systèmes statistiques généraux nationaux. Une partie d’entre elles est également diffusée par les organisations internationales dans leurs publications statistiques générales.

Les métadonnées sont intimement liées au fait que la crédibilité est celle que lui attribuent les utilisateurs (responsables de la préparation de la comptabilité nationale, associations professionnelles, chercheurs universitaires ou consultants, etc.). D’ailleurs, les utilisateurs se heurtent fréquemment à des problèmes d’interprétation quand ils comparent les statistiques rassemblées à des périodes différentes au sein d’une même institution, par des institutions de pays différents et par des organisations internationales différentes :

  • différences d’ordre conceptuel découlant de l’utilisation de définitions, d’unités et de classifications des variables différentes
  • différences d’ordre opérationnel tenant à des différences de pratiques pour la collecte et le traitement des données dans les pays
  • différences de pratiques concernant la présentation des données

Le projet de l’OMT Tourism Statistics Metadata Project: General Guidelines for documenting tourism statistics participe d’un effort de la communauté internationale pour fournir des indications sur la façon dont les organismes nationaux responsables de l’établissement des statistiques pourraient donner aux utilisateurs les informations leur permettant d’analyser les chiffres correctement, informations normalement absentes des tableaux de données. Le projet partage certaines composantes de l’initiative d’échange de données et métadonnées statistiques (SDMX) (www.sdmx.org ou www.sdmx.info) et comporte les trois phases suivantes :

  • répertorier les sources de données
  • répertorier les données disponibles relatives aux variables du tourisme
  • contrôler la qualité des données liées à un possible exercice d’établissement d’un CST

Cela recouvre la fourniture de renseignements sur d’autres contributions statistiques – telles que les formulaires type pour sept catégories de sources de données et une liste de contrôle type pour identifier les informations disponibles sur les variables clé – ainsi qu’un questionnaire complet sur les exercices d’établissement d’un CST, portant à la fois sur les questions d’ordre conceptuel et les principaux résultats.

Cela englobe aussi un glossaire multilingue de termes de base des statistiques du tourisme.

Enfin, à titre complémentaire, l’OMT demande à intervalles périodiques à recevoir un échantillon des questionnaires utilisés par les différents pays pour les principales enquêtes statistiques menées sur le tourisme.